« L'Eléphant dans la chambre | Accueil | les poubelles de l'info du vendredi »

Commentaires

Hady Ba

Bonjour,

Bill Richardson: "le gouverneur du Mexique"

Du Nouveau Mexique je suppose.

Première fois que je commente ce blog que je lis quasi quotidiennement et que j'adore. Merci

PS: Je croyais que HRC avait fait campagne au moins en Floride contrairement à Obama et Edwards:
Cf par exemple: https://www.theamericanmind.com/2008/01/29/hillary-clintons-florida-campaign/

MariaPia

Oups Hady,

oui je voulais bien écrire Nouveau Mexique, merci c'est corrigé.

Il y a eu polémique sur qui a fait ou non campagne en Floride. Hillary Clinton avait bien tenu des collectes de fonds en Floride, mais des spots d'Obama y ont été diffusés sur les chaînes nationales.
Les deux candidats s'étaient du reste pris de bec sur ces "entorses" à leurs promesses respectives. Et la bataille avait porté sur la définition de "faire campagne". Hillary affirmait que lever des fonds n'était pas assimilable à des meetings électoraux. Obama lui se réfugiait derrière le fait que les chaînes nationales par définition étaient "nationales". Bref, 1 à 1 sur cette question.

Hady Ba

Merci, j'avais pas suivi la polémique en détail.

drzz

Hillary veut sa victoire ou la chute du parti démocrate. C'est le grand problème de la gauche américaine : elle n'a jamais élevé de leader depuis la fin du deuxième mandat de Clinton, et le couple Billary a fini par croire que le DNC était son porte-voix.

Aujourd'hui, le choix démocrate se joue entre deux candidats qui partent perdus d'avance. Soit Obama passe, et il perd les Blancs, soit Hillary passe, et elle perd les Noirs !

@ Maria : ma petite vidéo pour démontrer, en 5 minutes, pourquoi Obama n'a AUCUNE chance de l'emporter. Il a trop de casseroles :
https://www.youtube.com/watch?v=ueI-vlcaqGY

Nicolas

Drzz a écrit : "Soit Obama passe, et il perd les Blancs, soit Hillary passe, et elle perd les Noirs !"

C'est tellement fort comme analyse politique.

Je rajoute la mienne : McCain sera élu car tout le monde aime les frites, les blancs et les noirs.

lesab

Opinion d'un observateur lointain - Madagascar :
Mieux vaut un mauvais démocrate qu'un bon républicain.
Les républicains favorisent une politique étrangère (les faucons) passant par le budget de l'armée. Et les réactions allergiques subséquentes (Ben Laden, intégrisme, hausse pétrole). Le problème c'est que c'est le monde entier, surtout le 1/3 monde qui paye les pots cassés.

lesab

Opinion d'un observateur lointain - Madagascar :
Mieux vaut un mauvais démocrate qu'un bon républicain.
Les républicains favorisent une politique étrangère (les faucons) passant par le budget de l'armée. Et les réactions allergiques subséquentes (Ben Laden, intégrisme, hausse pétrole). Le problème c'est que c'est le monde entier, surtout le 1/3 monde qui paye les pots cassés.

mfa

"drzz" je ne sais pas ce que tu fais dans ce blog, et je suis sur que comme l'a dit notre ami de madagascar, mieux vaut un démocrate que ce tintin que tu soutien comme mc cain, c'est un vrai nul ce mec et va en guerre, je ne sais pas ce que les américains trouvent dans ce vieux croulant aux idées pat-hibulaire.une dernière chose pour notre ami "drzz" si ton débat se situe encore entre qui les noirs vont voter ou les blancs vont voter, tu es encore tres loin d'évoluer, il n'y a qu'à voir ton blog ça démontre la piètre personne que tu es... salut

drzz

A LIRE :

Ce qu'Obama a écrit sur "les Blancs" :
"Toute distinction entre bons et mauvais Blancs tient du négligeable."

https://leblogdrzz.over-blog.com/article-18417636.html

rico

La redoutable efficacité des républicains...ils tapent sur Obama en se servant de l'aspect racial.
Prévisible, mais dangereux.

Je pense que la campagne en cas de duel Obama-MacCain sera violente et contreproductrice vis à vis des idéaux prônés par Obama, car elle va jeter des braises sur les tensions raciales, le durcissement profitant aux conservateurs.
Le topic précédent illustre un peu les tensions que le débat pourrait générer...

Les USA pourraient se trouver bien plus divisés en Novembre qu'ils ne le sont actuellement.

drzz

rico : vous admettrez que c'est OBAMA lui-même qui a fait surgir la question de la race dans la campagne.

C'est SON pasteur, SES livres et SON église.

Vous arrivez à justifier ça, vous :
https://leblogdrzz.over-blog.com/article-18411144.html

Si McCain avait de telles casseroles, je serai le premier à voter pour quelqu'un d'autre. Les Démocrates ont élevé un extrémiste et ils sont en train de se mordre les doigts.

Sondage Rasmussen, 3 avril :

McCain 48% - Obama 41%
McCain 47% - Clinton 42%
https://rasmussenreports.com/public_content/politics/election_20082/2008_presidential_election/general_election_match_up_history

How do you say "looser" ?

Achille Salesh

Ce qui se passe au sein du Parti Democrate est simplement Honteux pour l'Amerique.

La Famille Clinton qui a doit avoir des comptes personnels et un complexe a solder devant les Bush, pensent qu'il faut dynastiser le "Home of The Brave".

Ils ont commence par parler d'inexperience et de la jeunesse de Barack. Pourtant Bill arrive lui meme au pouvoir a l'age qu'aura Barack en novembre prochain. En fait d'inexperience les electeurs ont eux-meme apporte le dementi.

Si le parti demoncrate se respecte, on ne devait plus parler de Floride et de Michigan. La loi reste la loi. "The Rules are the rules", disons-nous ici en Amerique.

Pourquoi, subitement, meme les dirigeants du parti sont entrain de tordre le cou aux regles etablies pareux-memes ?

Si Cliton ne commence pas respecter les petites regles decidees par son Parti, respectera-t-elle celles de cette dont le fonctionnement donne le vertige aux faibles et stresse meme les puissants.

Les Democrates sont, a travers une malicieuse langue de bois, entrain de tenter le tout pour le tout pour faire de Cliton la nominee du Parti.

Ils essaient de toucher verser de la mayonnaise moisie sur des scandales sans fondements. Ils secouent la fibre raciale. Ils tirent la langue du Pasteur Jeremiah Wright.

Pourtant comme un roseau, Obama plie mais ne rompt pas. Au contraire gagne en aura, en delegues et en super delegues.

l'Amerique, quoique certains estime qu'elle est encore raciste a fait de grand progres au sujetde la question raciale. Il faut lereconnaitre. L'Amerique n'a rien a avoir avec un Pays come la France dont le ministre Hortefeux est pret a etiquette les Noirs, les bailloner et les jetter dans un cargo pour les renvoyer chez eux.

Les Americains qui ont deja montrer qu'un homme de couleur peut etre le premier diplomate du globe ( Condolezza ), le premier soldat du monde ( Collin Powel ), l'un des meilleurs Maires de la Planete ( Harold Washington ), etc, sont PRET A FAIRE D'UN HOMME DE COULEUR le premier dirigeant de la Planete. Les resultats des elections dans les Etat comme Iowa, New Hampshire, Maine, Vermont, Alaska, New Mexico, Nebraska,Illinois,Missouri, Washington DC ou les noirs ne sont pas majoritaires est une parfaite illustrations.

Quasiment 41 Etats, avec les americains de l'Etranger, sont alles aux urnes. Obama en a remporte 27, presque le double de sa rivale. Avion-nous besoin d'avoir le soleil a la place de nos yeux et le laser a la place de notre cerveau pour voir et comprendre ?

Hillary est simplement negative.

Sa devise est plutot " Hillary ou Les republicains ". Elle est trop negative a cette phase interne de la campagne pour esperer qu'elle discourt pour 'Unite du parti en novembre,comme elle va echouer.


molingacivil@yahoo.fr

L'AVEUGLANTE AMBITION D'HILLARY.

Le choix est finalement très simple dans le camp démocrate. D'un côté vous avez madame Clinton avec sa supposée expérience acquise aux côtés de son époux, huit années durant à la Maison Blanche. Vous conviendrez avec moi que lorsque le Téléphone sonnait au milieu de la nuit, elle participait activement à la décision de son président de mari quant à la conduite à tenir face aux délicats problèmes posés. Dans ces conditions, il serait alors insensé de la part des Démocrates de se passer de cette femme de pouvoir expérimentée, prompte à ramener les démocrates aux affaires et à faire la prospérité de la grande Amérique. Ce choix présenté comme indispensable par le camp clinton s'il est enteriné par le pays tout entier, consacrera en même temps l'arrivée au pouvoir suprême, pour la première fois dans la courte histoire histoire des USA, d'une femme et pas n'importe laquelle. Mais également le triomphe d'une autre saga dynastique celle des Clinton, après celle des Bush, et huit ans plus tard ce sera au tour de Laura Bush de faire valoir ses droits à diriger l'Amérique en raison de son expérience de gestion du pouvoir acquise auprès de son mari Georges Bush. La doctrine Clintonienne fera sûrement des émules et pas seulement aux USA. La démocratie argentine, offre l'exemple le plus éclatant de la passation de pouvoir "in the bedroom", Madame Krishner a succédé le plus démocratiquement du monde à Monsieur Krishner; le brillant bilan du second a offert à l'ex first lady le pouvoir sur un plateau que dis-je, sous l'oreiller. L'Afrique où règnent les présidences à vie a inauguré il y a longtemps le transfert du pouvoir de père en fils ( la RD Congo et le Togo), et pas besoin pour cela de passer par de coûteuses élections. C'est pas la peine de vous dire l'impact qu'aura la-bas la nouvelle doctrine des Clinton. Dans une République, je trouve absurde que le pouvoir soit réduit au rang de patrimoine familial. de telles pratiques sont tout simplement à proscrires. De l'autre côté, s'offre aux démocrates le choix de plébiciter Barack Obama prenant ainsi le risque de confier le destin des USA à un homme qui selon "l'éclairante" doctrine des Clinton est inexpérimenté et qui plus est, un malheur ne venant jamais seul, est noir exit le sang blanc qui coule dans ses veines. Ooooh! catastrophe, à l'aide ku kux klan, le petit fils de Kunta Kinté va prendre notre place à la Maison Blanche. Quelle absurdité, quelle inélégance de la part des Clinton, quand on sait que le chemin qui les a mené de l'Arkansas à la Maison Blanche il y a quelques années est loin de leurs prétentions d'aujourd'hui. Hereusement qu'ils n'ont pas inventé cette doctrine à l'époque ou un obscure Bill Clinton avait battu un certain Georges Bush et avait écrit l'une des plus belles pages de l'histoire politique des USA. C'est malheureux de constater que Madame Clinton n'a pas l'élégance et la générosité de reconnaître que Barack Obama est l'homme du moment, qu'il suscite beaucoup d'espoir pour l'amérique et bien au-dèla. Que sa candidature transcende les clivages raciaux et que si elle Hillary avec un peu de lucidité faisait campagne en faveur d'Obama, Elle passera dans l'Histoire politique américaine comme la Dame qui aura permis l'arrivée au pouvoir de deux hommes: son mari il y a quelques années avec le succès que l'on sait et Barack Obama avec toute la charge symbolique que repésenterait cette élection pour son pays au lourd passé ségrégationniste. Pour une ancienne admiratrice et militante du noble combat des droits civiques mené par Martin Luther King, quel étonnant retournement? Elle se croit tellement si près du but, qu'elle est prête à tout pour barrer la route à son concurent démocrate. Certes l'élection de Madame Clinton serait en soi une grande première au-dèla de la satisfaction d'une ambition personnelle. En revanche, l'élection de Barack Obama, constituérait à elle seule les germes d'une nouvelle amérique, tournant définitivement le dos à tous ses démons du passé. Contribuer à l'aboutissement d'un tel idéal, est de mon point de vue beaucoup plus noble que la conquête personnelle du pouvoir pour assouvir une ambition fusse-t-elle légitime.

Jimmy

Dans cette course à la maison blanche, les démocrates semblent ignorés l'importance de l'unité au sein du parti. Mme Clinton d'une part qui veut faire passer son expérience au détriment du renouveau d'un Obama très symbolique dans le dynamysme d'un amérique modèle et moderne. D'autre part, un peuple au coeur impatient au retour à la paix et au rassemblement avec un leader capable de reparer magistralement les erreurs de la guerre en Irak, dont Bush et Mc Cain veulent continuer à perpétuité. L'essentiel dans tout cela est de barrer la route aux republicains, mais avec du sang neuf et de nouvelles approches politiques pour une amériques plus fort et en meilleure position de force vis à vis de ses ennemis. La politique de Barack Obama est sans doute le mieux adaptée aux attentes de paix, de prospérité et de consolidation de l'Amérique. De ce fait, Mme Clinton ferait mieux de poser l'acte de grandeur en se ralliant aux coté d'Obama pour une victoire sur la politique guerriere des republicains qui aurait des repercussions graves sur l'image légendaire que se font les américains au fil des siècles.

drzz

Ne blâmez pas Hillary Clinton. Si elle était toute seule, elle aurait déjà été balayée.

Non, ce à quoi nous assistons aujourd'hui est une bataille entre deux forces qui aspirent à dominer le parti démocrate :

La gauche classique, avec Clinton, et l'extrême-gauche, avec Obama.

L'aile extrême-gauche était contenue jusqu'à présent par une réalité électorale sans pitié - la défaite assurée dans les urnes. Curieusement, peut-être à cause de la guerre en Irak, elle est aujourd'hui majoritaire au sein du parti démocrate.

Les partisans de Clinton, la vieille garde, ne les laisseront pas prendre les rênes, mais s'ils doivent perdre la Maison-Blanche pour se faire.

drzz
https://leblogdrzz.over-blog.com

drzz

Le premier cousin d'Obama, candidat à la présidence kenyane qui voulait instaurer la loi islamique sur le pays, est désormais suspecté d'être lié à un trafiquant d'enfants.

Ah, la famille...
https://leblogdrzz.over-blog.com/article-18447073.html

sebastien

J'ai lu quelques messages et j'aimerais y réagir de manière assez globale:
-pour ceux qui reprochent à Obama d'utiliser sa condition "raciale"(laquelle?puisqu'il a un père noir et une mère blanche,et ne peut être classé dans une catégorie raciale scientifiquement et logiquement parlant).Barack Obama n'avait aucun intérêt à se présenter comme le candidat de la minorité noire:faire campagne sur cet aspect est suicidaire dans un pays où les noirs constituent 15% de la population et sont moins nombreux que les hispaniques.Ce sont plutôt les Clinton dans des allusions à peine voilées qui ont cherché par tous les moyens à faire entrer dans le débat la question raciale,ceci afin de décourager les électeurs blancs à voter pour Obama puisque le vote de la communauté noire lui semblait acquis:d'où les parallèles entre les victoires d'Obama et celles de Jesse Jackson.
Obama n'avait aucun intérêt à discuter de la question raciale puisque celle-ci lui aurait fait perdre d'entrée des électeurs blancs:il ne l'a fait qu'en réponse à certains faits rapportés par les médias.Intelligemment d'ailleurs puisque chacun de ses discours sur la question a été bien perçu par tous les électeurs.
-Ensuite,il apparaît évident que la candidate Clinton(que je supportais au départ avant d'être déçu par son cynisme) ne pouvant affronter Obama dans un débat d'idées veuille s'en prendre à sa personne.Ce n'est pas l'expérience d'un candidat qui compte,mais la qualité de son équipe et de son programme.
-Pour ceux qui traitent Obama de raciste.Il ne faut pas confondre ressentiment et racisme:les noirs américains ont vécu durant 4 siècles toutes sortes d'exactions,de brimades et de discriminations.Ils n'ont pas inventé le racisme dont ils sont les victimes:qu'ils éprouvent en retour un certain ressentiment n'est que naturel.Ensuite,il n'y a rien de faux dans les affirmations du Pasteur Wright dans l'absolu:le 11 septembre n'est qu'une des nombreuses conséquences de l'implication des Etats-Unis dans de nombreux conflits en Orient.Il a raison de se moquer du fameux "GOD BLESS AMERICA" car nous savons tous que Dieu n'a rien à voir avec la réussite économique et politique des Etats-Unis:que Dieu ne préside pas à la destinée des Etats-Unis.Que Dieu n'intervient pas dans les décisions prises par les présidents américains.
Si Jésus avait été parmi nous,il aurait sans doute dit:"maudits sont ceux qui n'hésitent pas à sacrifier des milliers de vies pour leurs intérets personnels","hors de moi race de vipères.Je ne vous connais pas","Vous êtes des menteurs puisque votre père est Le Malin"...
Qu'y a-t-il de choquant à fustiger la politique américaine dans le monde?
L'ex-président Zaïrois Mobutu allait passer ses vacances dans le ranch de la famille Bush quand il ne faisait pas assassiner ses opposants...

hamala

les debats sont fructueux et passionnant sur ce forum.je ne comprend pas les motifs qui poussent certains à assimiler obama de noir.il est le milieu des deux.pour les blancs qui le considerent comme noir ,ils offensent la mère d'obama et du coups ils se renient eux-meme.pour les noirs qui l'assimilent comme sien ,ils se trompent.bref un anthropologue a déja dit:"l'avenir de l'humanité appartient aux metis".obama est un signe evident de la veracité de cette citation qu'elle plaisent à certains ou pas.il va être infailliblement élu à la présidence des usa. r.d.v aux élections.

zabehi

je crois que obama est l homme qui faut

juve suisse

Je croix que l'Amérique est en train de donner une autre leçon au monde entier. En montrant que un homme noir car les métis sont assimulés aux noirs, peut être président de la première puissance mondiale. Au début des campagnes, les européens avaient déjà désigné Mme Clinton comme le candidat démocrate idéal et commencent maintenant à changer et à parler aussi de Obama comme un président potentiel des Etats-unis. Avec Obama comme président, les noirs, tout comme d'autres minorités de part le monde vont se sentir chez eux où ils sont. On va cesser de prendre quelques noirs comme des marrionettes en leurs confiant des postes qu'ils ne sont pas necessairement capables d'assumer mais pour montrer au monde entier qu'un noir peut enfin occuper un tel poste. La réussité d'Obama est le triomphe de la compétence sur les préjuges raciaux. Obama peut et seul l'avenir le dira, être un mauvais président s'il est bien sûr élu mais il aura réussi l'essentiel à savoir changer les mantalités pour un monde meilleur de plus en plus globalisé. Comme il vient de le dire lui même, chacun a son passé mais nous avons tous le même espoir d'avenir que une vie meilleure à nous et à nos enfants. Merci à tous

Patrick T. Ngoma

Je suis Noir africain résidant en Suisse. Comme vous tous, j'éprouve un grand intérêt pour la présidentielle américaine.
Avec un regard noir africain, j'essaie de comprendre la perception des Noirs par les blancs à cette occasion afin d'enrichir ma compréhension de la question raciale entre ces deux groupes.
Ce qui m'a intrigué dès le début de la campagne américaine, c'est que TOUS les médias et les peuples occidentaux dire d'Obama qu'il est noir ou afro américain tout court. Cela me surprend et me choque beaucoup!!! C'est une notion nouvelle pour moi que d'apprendre que mêmes les enfants issus du métissage noir-blancs sont considérés comme des noirs purement et simplement! Tout le monde ici ignore volontiers, au nom je ne sais de quel accord, l'autre race (blanche) d'un métis, à l'occurence Obama! Je trouve cela répugnant et boulversant!!! Et cette théorie est bien ancrée dans l'entendement des gens ici qu'on y a rien à redire! Voilà comment on a rendu normal une forme de racisme. Obama lui-même ne se qualifie que d'Afro-américain. Certes il en est un mais il devrait tout le temps affirmer aussi son autre côté blanc! Il n'est qu'une victime du système le pauvre, mais un système diabolique qui veut ignorer le sang blanc des métis! Mais pourquoi?!
Pour nous les Noirs, un métis c'est un noir point. Ce qui peut le rendre blanc chez les noirs et créer une méfiance des noirs envers lui ou elle, c'est sa façon de vivre à la blanche, c'est tout!
Donc Obama, nous le prenons pour un des nôtres. Les blancs devraient aussi être honnêtes pour le considérer comme un de leurs! C'est ce qu'ils n'arrivent pas à faire. Le vieux système hérités de leurs anciens veut que ce métis d'Obama soit considéré comme simplement noir avec toute la discrimination qui va tout naturellement avec au nom du système!
On rend extraordinaire le fait qu'un noir dirige l'Amérique, peu importe son intelligence et ses compétences, on ne le regarde qu'à sa peau pour le réduire à peu de choses. C'est vivement dommage pour ce monde!
Les médias, même s'ils sont dominés par la race blanche, devraient s'affranchir de cette ignominie pour dire les choses telles qu'elles sont et appeler un métis, métis, si on veut noir-blanc mais jamais seulement noir dans le seul but de lui faire subir la discrimination, le sort qu'on a tout le temps fait subir à son (sa) parent(e) noi (e). Voilà la vérité!
Avec cette façon de déformer même la réalité, on peut comprendre quelle race est incriminable dans ce fléau de racisme et devrait s'exorciser de ses démons de haine. Avec ce constat, je reste sur l'impression que le racisme a de beaux jours devant nous.

lclerte

blog passionnant : les US démontrent l'efficacité de la lutte pour l'égalité mais dans la non-mixité (socio-ethnique) des combattants: quand vous voyez QUE des Afro-americains autour de Obama pour célébrer l'assassinat de MLK , vous vous dites qu'ils n'ont rien compris à MLK.. et qu'il n'en ont fait qu'une victime NOIRE alors qu'il était un combattant de la liberté , blanc ou noir, on s'en fout...
A force d'entendre que "le vote Obama est majoritairement favorable au noirs" on peut craindre que les US deviennent encore plus ségrégationnistes et stupides car on doit voter pour des idées et non la couleur de la peau..Plus les Noirs afficheront leur désir de voter pour Obama , plus il creuse sa tombe , dommage ..

sam

je salue la maturité du peuple américain(démocrate)qui prouve que tous les citoyens sont égaux et ont les meme aptitudes.l'arrivee au pouvoir d'un démocrate(obama)permetrra d'améliorer l'image des américains dans le monde et contribuera à éviter la stagflation qui se porfile à l'horizon.

ANTIRACISTE

j'aime la politique et je nie pas les propos racistes de certaine personne qu'on pourrait considérer comme inculte. c'est pour la ième fois que je visite ce forum et j'ai fait le même constat concernant notre ami(drzz) à propos de obama. il cherche toujours à prouver le mauvais coté de obama et son analyse est toujours bidon, trop de haine. d'une certaine manière je pense que drzz n'est pas assez évolué dans ces réflexions, il devrait essayer de comprendre qu'il n'y a pas de différence entre les gens par rapport à la couleur de sa peau. Ça fait près de 500 ans qu'on essait de trancher ce problème, mnt je pense si quelqu'un n'arrive pas à se défaire de ses pensées, c'est grave. je trouve drzz grave.

granier

C'est bien simple la politique divise et les gens n'auront jamais un même avis et c'est pour ça que nous sommes des humains à part entière. Mais revenons au débat Clinton c'est clair aura toujours l'expérience que Obama n'a pas mais Obama sera je pense toujours aussi malin qu'elle mais moi je dis comme même que les Clinton ont déjà étaient au pouvoir et non rien faient de spéciale alors elle pourrait laisser la place au nouveaux vous penser pas.

ALLAIN JULES C@MMUNICATION

Excellentissime blog.

Un seul mot: continuez !

Pierre

Obama traine une série de casseroles qu'on aura tôt fait de déballer une fois qu'il aura été nommé candidat du parti démocrate. Son rôle n'est que de stopper Clinton parce que ses propositions pour arrêter la crise financière ne plaît pas DU TOUT à Wall Street.
En France on a eu le même genre de scénario, les média ont poussé Ségolène en avant et dès qu'elle a été la candidate du PS ils l'ont cassée. Enfin, en France on a aussi "filtré" qui avait le droit de se présenté de ceux qui n'en avaient pas le droit.

Sophie

C'est un reel plaisir pour moi de participer à ce forum. Je pense simplement que les Europeens devraient faire face a la realité et arrêter de se comporter comme si Obama n'existe que depuis que Mme Clinton est sur une pente glissante. Si l'on est un tant soit peu censé, on devrait arrêter de considérer Obama comme le candidat noir dont on ne parle aujourd'hui que parceque celle qui a fait l'objet de rubriques, de pages de presses européennes à n'en plus finir se retrouve subitement en difficultés devant un jeune et brillant concurrent qui ne passe pas inapperçu. Obama est un homme d'une intelligence remarquable et personne ne me dira le contraire. Suivez sa campagne. Vous verrez simplement qu'il a un profil de chef. Analysez ses discours et ses interviews, vous conviendrez avec moi que pour un jeune intellectuel qui n'a pas la longue expérience de sa concurrente, il est tout simplement doué. N'en déplaise à certains, il est fort probable au regard des analyses qui ont été faites qu'il dirige la plus grande puissance du monde. Qu'on le veuille ou non, l'histoire de l'humanité évolue et les européens devront avoir l'honnêteté de reconnaître que l'Amérique leur donne une leçon inédite.
Sortez les cerveaux noirs -citoyens européens- de vos tiroirs, donnez-leur l'opportunité de mettre à profit leur savoir et vous Européens serez les premiers à en profiter.
la petite voix d'une intellectuelle africaine

american idol

j'arrive pas a supporter l' inaptitude intellectuelle de certains intervenants ici.Primo: ceux qui penses que Obama a plus des lots que les Clintons,cette personne est de loin au courant de l'evolution de la situation politique americaine, ...je te recommande de lire la presse, dommage que toute les archives sont majoritairement en anglais, mais je peux seulemnet te demander d'aller sur google, sur search ecrit 1."HILLARY CLINTON SCANDALS"
2."CLINTON SCAMS"
3."HILLARY vs PAUL"
4."HILLARY vs MYSTERIOUS DEATH OF VINCE FOSTER. Rien que ca te donneras l'idee de ce que sont diable clinton, ce sont de gens capable de tout sacrifier pour obtenir ce qu'ils veulent, rien qu'a voir comment elle mene se campagne, il faut etre aveugle pour n'es rien voir et comprendre. tous ce que tu peux me dire sur Obama, tu remarqueras que , c'est son entourrage , il n'es pas directement impliquer, d'ou comme il l'avait dit , personne n'est capable de controler ceux qui sont de loin ou de pres autours de lui,dans leurs actes ou agissements et nous en sommes conscient, mais quand aux clinton , ce sont de bagages pour lesquel elle directement impliquee.....donc je pense qu' avant de venir dire ici que Obama a des casseroles, ils faut savoir ce qui se passe de l'autre cote....
avant de cloturer, j'espere que t'as suivi le revirement du cas NAFTA avec son chief strategist Mark Penn, c'est ca les clinton the liars.

Carla

je trouve ça débile quand même de réduire la campagne démocrate à un duel noir/blanc;
s k il y'aurait une polémique si obama avait été blanc?
s ke ça vous arrive mm d'écouter son programme? Encore une fois, on s'arrête à la couleur de peau!

Selon moi je pense qu'ils devraient s'entendent pour qu'un seul d'entre eux règne. Ils sont tous democrates donc Hilary n'a qu'à laisser le cette fois-ci le pouvoir dans les mains de Obama. Elle, comme elle de le dire elle à déjà règnée avec son Mari pendant 8 ans c'est pas peu. Les américains n'ont qu'à réflechir un peu ils trouveront la solution il faut du sang nouveau pour la Maison Blanche.
Bonne chance aux Démocrates.

Coucou

je trouve ses bornés de détraqués mentaux qui n'ont rien compris pendant que le monde change, réduire cette campagne démocrate à un duel racial c'est vraiment dommage.Ce qui se passe au sein du Parti Democrate est qualifié d'honteux pour l'Amerique. qu'il se montre digne aux yeux du monde au lieu de tourner au ridicule, ressemblez à un pays du continent Africain ou l'on tripatouille à chaque élection je trouve ça de honteux pour les USA.

Selon moi je pense qu'ils devraient s'entendent pour qu'un seul d'entre eux règne. Ils sont tous democrates donc Hilary n'a qu'à laisser cette fois-ci le pouvoir dans les mains de Obama. Elle, comme elle le dite elle à déjà règnée avec son Mari pendant des années c'est pas peu. Les américains n'ont qu'à réflechir un peu ils trouveront la solution il faut du sang chaud, nouveau, jeune et intelligent pour la Maison Blanche et Obama est l'homme idéal pour ça. L'Amérique à besoin du changement. Donc entendez-vous c'est mieux pour les Democrates pour ne pas perdre entièrement la course pour la Maison Blanche.
Bonne chance aux Démocrates.

Pierre

J'ai lu ici que Obama était intelligent. C'est sûrement vrai. Mais a t il suffisamment de courage pour défendre le "General wellfare" évoqué dans le préambule de la constitution ?

C'est pas gagné.

Ses discours politiques utilisent un certain flou artistique. Il y est très souvent question de "changements". Quel changements ? Vous verrez bien lorsqu'il sera élu (s'il est élu). Bref, il joue beaucoup plus sur son image que sur le contenu de son programme. A ce titre, il est intéressant de comparer les discours de Martin Luther King avec ceux d'Obama, le contraste n'est pas flatteur pour Obama, il n'a aucune substance.

Aussitôt nommé candidat du parti démocrate, les casseroles seront déballées, et on entendra plus parler d'autre chose sur Obama que de l'affaire Rezko (ça a déjà commencé, mais pour l'instant c'est encore gentil), et peut-être d'autres. Mais il aura très bien rempli son rôle qui est de barrer la route à Clinton, qui elle a beaucoup plus de courage et propose des choses concrètes intéressantes pour faire face à la crise financière en cours.

sebastien

Les discours d'Obama seraient flous?
Obama comme tout candidat qui se respecte a présenté un programme et s'est présenté avec une équipe.Les discours électoraux n'ont jamais eu la prétention d'être des discours techniques,les électeurs n'étant pas des experts en économie,en santé publique ou en fiscalité...Que ses discours soient plutôt axés sur la réthoriques ne me dérange pas:j'ai même été surpris en lisant son programme politique qui est un virage à 180 degrés de la politique de l'administration Bush.
Pour ce qui est de l'"attrait" racial d'Obama:je suis toujours amusé de lire après plusieurs mois les réactions de personnes qui s'imaginent qu'on puisse mener la course à l'investiture démocrate en n'étant que le candidat des noirs...Si c'était vrai,Obama n'aurait pas mieux fait que Jesse Jackson.Obama transcende les clivages raciaux d'une certaine manière:il a gagné des primaires dans des états majoritairement blancs en faisant des scores similaires à ceux d'Hillary Clinton.
Et je pense qu'un candidat qui arrive à mener sa campagne sans être obligé de s'endêter est plus crédible qu'une candidate qui recnontre des soucis financiers:il est clair que la gestion d'un état est plus difficile que la gestion d'une campagne présidentielle.Obama a déjà fait la preuve d'être mieux organisé que sa rivale et cela est à mettre exclusivement à son crédit et pas au crédit de sa supposée race.J'étais un fervent supporter d'Hillary au début de la campagne pensant qu'Obama ne tiendrait pas sur la longueur,mais j'ai profondément été choqué par le cynisme de Madame Clinton et par la petitesse de son argumentation:avoir été la femme d'un président des Etats-Unis n'implique pas que vous vous êtes personnellement impliqués dans des problèmes internationaux.Elle n'a qu'à faire campagne pour son mari:ce serait plus "honnête".Et des politiciens qui jouent sur les sentiments des électeurs en faisant semblant de pleurer devant des caméras,ne m'inspirent pas confiance...Cette scène de théâtre lui a d'ailleurs permis de remporter des primaires:je ne crois pas une seule seconde qu'elle était sincère.C'était de la manipulation politique...

sébastien

Les discours d'Obama seraient flous?
Obama comme tout candidat qui se respecte a présenté un programme et s'est présenté avec une équipe.Les discours électoraux n'ont jamais eu la prétention d'être des discours techniques,les électeurs n'étant pas des experts en économie,en santé publique ou en fiscalité...Que ses discours soient plutôt axés sur la réthoriques ne me dérange pas:j'ai même été surpris en lisant son programme politique qui est un virage à 180 degrés de la politique de l'administration Bush.
Pour ce qui est de l'"attrait" racial d'Obama:je suis toujours amusé de lire après plusieurs mois de primaires,les réactions de personnes qui s'imaginent qu'on puisse mener la course à l'investiture démocrate en n'étant que le candidat des noirs...Si c'était vrai,Obama n'aurait pas mieux fait que Jesse Jackson.Obama transcende les clivages raciaux d'une certaine manière:il a gagné des primaires dans des états majoritairement blancs en faisant des scores similaires à ceux d'Hillary Clinton.
Et je pense qu'un candidat qui arrive à mener sa campagne sans être obligé de s'endêter est plus crédible qu'une candidate qui rencontre des soucis financiers:il est clair que la gestion d'un état est plus complexe que la gestion d'une campagne présidentielle.Obama a déjà prouvé être mieux organisé que sa rivale et cela est à mettre exclusivement à son crédit et pas au crédit de sa supposée race.J'étais un fervent supporter d'Hillary au début des primaires pensant qu'Obama ne tiendrait pas sur la longueur,mais j'ai profondément été choqué par le cynisme de Madame Clinton et par la petitesse de son argumentation:avoir été la femme d'un président des Etats-Unis n'implique pas que vous vous êtes personnellement impliqués dans des problèmes internationaux.Elle n'a qu'à faire campagne pour son mari:ce serait plus "honnête".Et des politiciens qui jouent sur les sentiments des électeurs en faisant semblant de pleurer devant des caméras,ne m'inspirent pas confiance...Cette scène de théâtre lui a d'ailleurs permis de remporter des primaires:je ne crois pas une seule seconde qu'elle était sincère.C'était de la manipulation politique...
Et les Clinton traînent,comme la fait remarquer un intervenant,des bien plus vilaines casseroles que Monsieur Obama:et quelques unes d'entre elles datent du temps où Monsieur Clinton était président des Etats-Unis.La seule chose que l'on pourrait reprocher à Obama sont une ou deux fréquentations:rien de bien personnel...

Gwadawi

A vrai dire je ne comprend pas qu'on puis-ce dire que le programme de HC est meilleur que celui de BO, pour la seule raison HC dit que BO plagie son programme ; Alors quelle difference qu'il y a entre un original et une copie ?
Vous ne cessez pas de dévaloriser cet Homme avec des propos mesquins. Comment peut-il mieux se situer qu'en étant le candidat de l'UNITE. Pourqoui reviendrat-il quanrente ans en arrière pour prononcer un discours comme MLK l'a fait dans un contexte qui n'est plus d'actualité, même si perdure des effets enocre très marqués de nos jours, comme dans tous les pays où il y a des minorités et ethnies differentes. Allez sur Google et tapez "Illuminatis" et vous comprendrez que si BO n'est pas élu il y a d'autres raisons que son programme et les casseroles que voulez lui attacher aux basques.!!!???

Thierry

J'ai lu le discours descours de mon précedent et je le trouve TROP superflu mais surtout honteux et rédicule.Je me convaint que tu vraiment court de raisonnement croit-tu convaincre avec cela?As-tu réellement suivi les discours politiques de monsieur OBAMA?Si oui tu ne l'aurait surement pas qualifié d'un "certain flou artistique" et en ce qui concerne "les changements" l'Amerique a besoin de changements de renouveaux et ton manque te réalisme me fait vraiment pitié.Peut-etre ta petite tete te fait un peu defaut.Plutot te ranger au coté des republicains qui font privatiser l'armée et le tralala.

cheya

Bonjour à tous,

je vis au Québec et je trouve que les blogueurs outre-atlantiques ont souvent une vision déformée de la réalité U.S. Nous on a la chance d'écouter CNN, MSNBC, CBS ou FOX News mais aussi les média français.

Par exemple, plusieurs pensent qu'Obama a un problème parce qu'il est Noir: Non. Son problème c'est le patriotisme et l'expérience sur quoi les conservateurs l'attaquent. Pour preuve, il a gagné le Wisconsin, un état important à 95% de blancs 55-45%. Plusieurs ont essayé de jouer la carte raciale mais sans succès.

Concernant Hillary, elle a souvent été maladroite et frappé en dessous de la ceinture. Elle reste cependant une figure difficile à déloger. Elle n'a pour l'intant pas de motif d'abandonner à 7 mois de la présidentielle. Au contraire elle rend un énorme service à Obama qui prépare (un rodage) son équipe à affronter la machine conservatrice en Novembre. C'est la raison pour laquelle les Superdélégués ne se pressent pas. Au passage Clinton (Bill) avait eu la nomination démocrate seulement en Août et ça ne lui avait pas empêché de gagner.
Aux Québec pour ceux que ça interesse on débat sur ce blogue: https://blogues.cyberpresse.ca/hetu/

PS: Il y a plus de pro-Obama que de Clinton ou McCain.

zama

L'arrivée de Mr Obama à la maison blanche facilitera bcp de choses dans le monde,car des solutions fiables seront apportées aux conflits,à savoir:en Irak et de surcroît l'épineux problême d'Al-Qaîda;ceci dit, le futur Président a des idées géniales;certes on gouverne avec les idées et NON AVEC LA PEAU.Ce qui est absurde son adversaire prône la couleur de la peau afin de discréditer Obama et de gagner du terrain,alors elle se heurte à un obstacle,par ce que Obama est un BULLDOZER de la nouvelle politique mondiale et il la personne toute indiquée pour GOUVERNER Les USA et apporter une solution pour améliorer le monde.

KIYEMBI JACKSON

si tout le monde soutien OBAMA c'est suite à ses idées hyper important pour le dévelopement du monde, OBAMA veut le changement aux usa et dans le monde. le monde ne peut pas avancer avec des geurres partout, les habitants de cette planète veulent la paix dans le monde. raison pour laquelle nous soutenons les penses d'OBAMA. Celui qui veut la paix dans le monde,qu'il pense et de soutenir OBAMA. l'espoir d'un peuple, avec OBAMA UN MONDE SANS INJUSTICE SOCIALE et UN AVENIR MEILLEUR DANS LE MONDE.
JACKSON KIYEMBI.

gentil

OBAMA est la dernière chance pour les USA, il est l'image de la reconciliation et du rassemblement de l'Amérique avec ses ennemis, ceux qui detestent sa politique étrangère, ceux qui la considèrent comme la source de la misère du monde et ceux qui sont victimes de cet impérialisme durant des décénnies. Vive la reconciliation et l'unité avec OBAMA.

Batax

Bonjour à tous,
je suis un homme noir et ce n'est pas pour cette raison que je préfaire de loin Obama.
ceux qui parlent de l'inexpérience de Obama face aux Clintons ont peut être raison. Mais saché que les Clintons à eux deux n'auraient jamais puent diriger cette puissance qu'est les Etats Unis, ils ont ues besoin d'autre cerveau comme Algor autres, et n'oubliez pas que Clinton lors de son premier mandat était aussi jeune que Obama, mais pourquoi n'a ton jamais touché le fait qu'il était moin expérimenté que son oposant Bush père est -ce parceque c'est un homme blanc ou tout simplement vous croyé qu'il est capable de faire des choses que Obama ne pourra jamais faire. Avouons le Obama n'est pas le noir que tout les médias, hommes politiques et autres tentent de faire ressortir, il est un métis d'une mère blanche et d'un père noir, il à passé de brillantes études et personnes ne me dira le contraire, comme sa rivale, il a fait des études de droit dans l'une des prestigieuse université du monde, les hommes ne doivent pas être jugé par la couleur de leur peaux mais plutôt par leur capacité.
Aujourd'hui c'est une fierté pour l'Amérique, pour le monde et pour tous les noirs et tous ceux qui disent que les hommes naissent et meurent égaux que Obama mette en difficulté Hillary (que je respecte beaucoup) car la on s'appercoit que les hommes de couleurs (comme vous le ditent) sont capable de très belle chose mais que malheuresement ils sont victimes du racisme total. Aujourd'hui je vis en FRANCE et je sais ceux dont je suis victime, mes demandes de travails sont la plus part du temps réfusé (pouvez vous me dire pourquoi?), on ne me refuse pas de travailler parceque je suis inexpérimenter mais plutôt parceque j'ai la peau noir. Sachez que personne ne choisit sa race, ni sa couleur de peau.
ensemble luttons contre les discriminations et changeons le visage du monde.
NOIR=BLANC=METIS=JAUNE
Tous les hommes sont égaux

alphonse

Arrêtez d'en rester à la peau, en effet!
Voir plutôt ce qu'il y a en-dessous...!
On a annoncé, en Europe, la démission, hier!, d'un certain Mr PENN, directeur de campagne (pas moins!) de Mme Clinton.Et on en raconte de belles au sujet de cet homme et du contrat de lobbying que sa société a passé avec la Colombie pour faire voter un traité par le Congrès US.Traité qui ferait peur (!?) aux travailleurs US...
Les américains ne s'intéressent peut-être pas assez aux "dessous" de leur grande politique.Ce qui permet à des affairistes de s'en emparer..?!?Etonnant cette démission au moment où la France veut libérer MmeBettancourt...

Jean-Pierre

Je suis content de voir que quasiment tout le monde ici soutien Obama à quelques exceptions près...Ceci dit laissez les gens comme dizz ou pierre s'exprimer car cela permet de comprendre ce qui vote pour hilary et les raisons qui les emmène à le faire car si on ne fait que s'opposer sans essayer de laisser ces gens là dire leurs pensées ( aussi tordues soient-elles) on ne comprendrait jamais les défaites et autres mauvaises surprises et de plus on ne pourrait jamais prévenir pour guérir.

Les pays européens sont loin derrière aussi critiques qu'ils peuvent l'être avec les Etats-unis, ils n'auront pas d'ici les 100 prochaines années cette mentalité d'ouverture. Ils en sont encore au problème de quotas d'immigrations et de prélèvement sanguin...

Par ailleurs Hilary est une candidate à la présidence des états-Unis la plus grande puissance mondiale, il ne faut pas s'attendre à ce qu'elle fasse de cadeau à son adversaire même si elle sait au fond d'elle qu'il s'en sortirait mieux ou qu'il représente un espoir et une valeur non négligeable dans l'échiquier diplomatique mondiale.

Obama sait mieux que quiconques les stratégies utilisées par ses adversaires...Je suis quand même fier de l'évolution des états unis. Et s'il vous plaît éviter d'utiliser le terme d'extrême gauche en parlant de la campagne que mène Obama, le fait d'être vue comme une minorité ne fait pas de lui un extrêmiste (de gauche).

faiqbene

faiqbene, morocco
nul doute l'élection présidentielle américaine séduit non pas les américains mais aussi les pays lointains comme c'est le cas du Maroc.
sans penser,tous les marocains tiennent leur souffle en attendant novembre prochain. date pour laquelle ils ne veront plus diffuser dans leur écran l'expression "george w bush". déjà c'est une grande nouvelle.
reste maintenant à savoir qui sera le futur président: est ce que les américains continueront dans la même voie des républicains ou ils vont opter pour les démocrates.
chez nous au maroc,tous les commentaires convergent vers la partie démocrate
pourquoi?
1- un démocrate signifie déjà la fin d'une période entachée du sang des attaques terroristes, de la guerre et des éventuels attaques nucléaires.
2- la venue d'un nouveau visage à la maison blanche, et non pas n'importe lequel s'il vous plait: une dame pour la première fois et un homme de couleur une première fois dans le monde moderne.
a mon avis les deux candidats ( excusez moi je parlerai de deux candidats et non pas de trois car mac cain est déjà écarté dans mes analyses) méritent le respect et la considération.certes, mais je dirai que le cas obama est exceptionnel dans tous les cas. tout d'abord l'ex first lady a derrière elle un passé politique recent qui lui garantie l'expérience , le savoir-faire et la chose politique quoi comme on dit chez nous. ceci dit, prendre les expressions "expérience", "la volonté" et la"capacité" comme slogons de sa campagne électorale ne reflète aucune nouveauté dans vision politique.où est la nouveauté dans tous ça, je me demande?
Alors que pour obama, tous les superlatifs sont là: le premier noir défiant l'homme blanc pour le burau ovale; le premier sénateur qui sort de nul part à postuler le poste de président des USA; un orateur expert; un politicien intéligent; un père idéal; un homme de l'espoir et du futur, bref un homme dont tous les"teenagers" du monde entier en rêve comme leur chef.
enfin ce que je peux ajouter est que les USA ne doivent pas rater cette étape de l'histoire pour redorer son image qui ne cesse de ternir avec l'ère bush en élisant BARACK OBAMA

american idol

Avez-avez suivis, la suite de Nafta...titre" Two Clinton for the price of one" cad Deux clinton pour le prix d'un.., Cest la suite de revirement du dossier Nafta.
c'est qui est curieux dans cette affaire, c'est le fait que Madame clinton se presente depuis deux mois avant la course a la presidence comme la meilleure championne de l'opposition contre le deal nafta,interssant encore que son chief strategist pendant ce temps continuait de travailer dans le deal et a etre payer pour ca, et de l'autre cote c'est monsieur son mari, Bill qui donne des speech pour le meme trade nafta et empoche us $800.000, que sa femme pretend ignorer la source.
ce soir j'ai suivi MSNBC, interroger par le host Tim Russert, sur la controverse entre elle et son bill clinton, et diras qu'elle a une longue liste des point de convergeances entre elle et son mari, et que cela arrive dans tout le couple du monde, et cela sous-entendu que: moi je peux m'opposer...et mon mari peux continuer de bosser pour nafta et se tapper le magot, n'en deplaise ce que penserais les americains...et son conseiller, mark penn bien que lobbyst de nafta n'a pas entierement quitter la campagne, il fait toujour son boulot mais cette fois sous une autre vareuse.
Hillary championne de l'experience et heritiere de l'administration Clinton ne veux prendre que le bon cote de la chose, mais quant il s'agit de la ou Bill a echouer, elle presente son desagreement contre son mari.en disant ..mais s'est-elle desagree de tout l'argent que bill fait en contadiction avec sa campagne??... je pense la encore a un mensoge de plus. voici cette liste des desacords qu'elle souscrit, et que son mari avait approuve pendant son admistration:
-Olympic boyctt,
-kazakhstan
-Dubai ports deal
-Torture exception, pour la national security. Nafta compris..la liste est longue , de lors, les questions se pose, bill etait-il un bon president, car sa femme meme le contredit dans ce que lui continue a soutenir meme apres son mandat, ..les clinton nous reserves des surprises pendant cette campagne 2008.

Virgile

Depuis que le sujet s'est invité dans les débats politiques, la question raciale reste tjrs d'actualité, et il semble qu'elle occupe même une importance cruciale pour départager les candidats démocrates. Réduire les votes des blancs eux blancs et celui des noirs au noirs reviendrai à faire un bond en arrière au tps de l'apartheid et de la ségrégation raciale que condamnent pourtant aujourd'hui tous les candidats à la présidence des USA, voulant un pays uni avec toutes ses différences ethniques et raciales.

Pour les démocrates, le candidat qui illustre bien cette unité, cette réelle ambition de rassembler tous les américains quelques soient leurs origines, leurs couleurs, leurs religions (et même leur tendances politiques), c'est quand même Obama (il me semble).

Barack Hussein Obama est un africain-américain qui a fait le choix de sa nationalité américaine et d’assumer son métissage racial, social et culturel. Sa mère blanche américaine et son père noir kenyan lui ont donné en héritage une couleur métisse qui aurait, dans un contexte social des années 60, 70 et 80 en Amérique, été une raison suffisante pour lui interdire toute raison d’espérer, de rêver et même d’imaginer qu’il puisse un jour briguer l’investiture suprême des Etats-Unis d’Amérique. Ce pays où les noirs sont arrivés entant qu’esclaves, où ils ont lutté pour avoir leur liberté, et encore lutter pour arracher leurs droits civiles et civiques. En ces temps là, la couleur de la peau détermine dès la naissance vos chances de réussite par le fait des discriminations qui existent encore dans ce pays.

Mais Dieu merci, les choses ont beaucoup évolué depuis le temps grâce aux combats des hommes comme le Révérend Pasteur Martin Luther KING Jr., le leader musulman El Hadj Malik El Shabbaz (Malcom X) et bien d’autres hommes et femmes, blancs et noirs qui ont lutté souvent au périple de leurs vies pour obtenir la reconnaissance des noirs américains de jouir de leurs droits civiques et d’être citoyens égaux aux blancs en droits et en tout sans aucune discrimination.

Aujourd’hui, les problèmes auxquels sont confrontés les noirs de l’Amérique touchent aussi les blancs (…). La question de la couleur de la peau n’est plus nécessairement au centre des débats, et les préoccupations majeures concernent bien plus l’économie, le chômage, la sécurité sociale, l’assurance maladie pour tous, l’éducation pour ses enfants, la politique étrangère de l’Amérique, etc.

Et le candidat qui saura rassurer TOUS les américains (quelque soit leur couleur de peau, leur origine, leur religion, etc.), ce candidat là sera plébiscité non parce qu’il sera noir ou blanc ou métisse ou indien, mais parce que il représentera les intérêts de TOUS les américains. Il sera jugé sur sa capacité à diriger cette puissance mondiale par rapport à sa politique économique, étrangère, sociale, etc. Seul un homme capable de rassembler Tous les américains, de toutes origines, de toutes couleurs, de toutes conditions saura les mener ensemble pour relever les défis qui attendent cette grande nation.

J'ai observé à travers les médias les trois candidats qui restent en lice pour la Maison Blanche ; au quotidien on les voit évoluer, on en apprend sur eux, leurs entourages, leurs équipes de campagnes, leurs visions de la politique américaine sur les questions de la santé, de l'éducation, de la politique étrangère, de la guerre ne Irak, de l'économie, des accords de libres échanges, etc. On les observe se faire la guerre entre eux pour convaincre les américains et le monde que chacun est meilleur que les autres pour diriger cette grande nation ... mais puisqu'il ne faut en choisir qu'un, alors faudra faire le bon choix (...)

s'il m'était donné d'exprimer mon choix dans une urne, je voterai sans hésiter pour Barack Obama car il est la personne qui illustre le mieux (d'après ce qu'on a pu observer) cette volonté de rassembler tous les américains, de proposer des solutions pour les problèmes profonds de tous les américains (son programme et sa vision de la politique américaine est clairement exposée dans son livre The Audacy of Hope, et son discours sur la question raciale à la suite de la polémique soulevée par son pasteur prouve à suffisance qu'il mesure pleinement les réalités que sa candidature implique et le malaise sous-jacent que cela suscite auprès de certains blancs qui vivent les même galères qui leurs compatriotes noirs)

Mais, attendons de voir le déroulement du scrutin du 22 Avril prochain pour voir évoluer le choix du parti démocrate à la présidence américaine.

Bonne chance Barack !

SANE Cheikh

Salut a tous!
Il y a tellement de confusions sur la personne d' Obama que certains intervenants sur ce faurum se permetent de devoiler les bases tres mediocres de leur niveau intelectuel: " c'est toujour un regret pour moi d'avoir lu ces auteurs".
Alore, par exemple:
- comme une personne qui a au moins acheve ses etudes primaires auserai avouer qu'Obama est soit " un noir" ou soit " un blanc"?
D'autre part comme une telle personne ( ayant au moins termine se etudes primaires) puisse avoir des difficutes pour commprendre, Mme Clinton convoite la maison blanche uniquement pour des interets personnels et familials?
Et si Mme Clinton supose que les lacunes d'Obama sont sa jeunesse et le manque d'experiance, alore a ce niveau il est claire qu'elle fait semblant de se present comme une clairose qui ne se rappalle de rein, d'autant plus que son Bill Clinton est lui aussi entre a la maison sous ces meme conditions qu'elle ( Hilary) samble comme un arme de lutte contre Obama.
Et en fin de compte elle ne fait que conformer que le peuple americain merite mieux qu'elle!
Et pour terminer je voudrais souligne ceci: de grace acceptons qu'il est absurde de vouloir tenter une classification raciale pour Obama! Obama merite plus de respect et reconnaissence! Et si Mme Clinton fait semblant de ignorer tout cela, alore nous quand meme, nous devons facilement lui comprendre et a nos yeux il claire qu'Obama lui meme la comprend tres bien.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Maria Pia Mascaro

West Wing dans la presse

Copyrights

  • Copyright © 2008 West Wing 2008 / La mémoire neuve Tous droits réservés.

accessoires


  • Recherche personnalisée

  • https://www.wikio.fr

  • Add to Technorati Favorites

aaads

pub

aaaads

amazon

aads